Stata SE v.11.2 ENG Full portable

Il s’agit de l’outil statistique intégré le plus complet du marché, le mieux adapté à la recherche. Il possède toutes les fonctions statistiques dont vous pouvez avoir besoin, une rapidité de calcul exemplaire et une intégration parfaite avec des serveurs Internet/Intranet.

Info de base

Editeur……..: StataCorp LP
Site Web…….: www.stata.com
Version……..: Stata SE v.11.2 – Version complète portable (la toute dernière – Mai 2011)
Langue………: Anglais

Taille………: 207 MB
Plateformes….: Testé uniquement dans un environnement 32 bits (XP-SP3 et Win-7). Aucune garantie pour d’autres OS
Serial………: Non nécessaire, version pré-craquée, licence valide jusqu’à l’an 9999
Mises à jour…: Dernière mise à jour: mai 2011 – Accepte les mises à jour

Installation…: Voir plus bas ou fichier .NFO

Nombre maximal de variables permises..: 32,767
Nombre maximal de variables principal.: 10,998
Nombre maximal d’observations………: Illimité

Info détaillée

Stata possède un jeu complet de fonctions statistiques, graphiques et de gestion des données et un langage de programmation. Les capacités de Stata conviennent aussi bien à la recherche académique qu’aux professionnels, dans des domaines aussi variés que l’épidémiologie, la biostatistique, l’économie, la sociologie…

Stata est simple à utiliser: Avec Stata, vous travaillerez sur vos données et non sur l’utilisation du logiciel. Son langage est simple et cohérent, et ne requiert pas un long apprentissage. De plus, sa large palette de fonctions statistiques et graphiques vous permet de vous concentrer sur l’analyse de vos données sans avoir à programmer. Les sessions interactives peuvent être enregistrées puis être exécutées ultérieurement en mode batch.
Les fonctions de gestion des données permettent de manipuler les ensembles de données – fusion d’ensembles, création de variables… – en quelques commandes. L’interface tableur présente sur les versions Windows et Macintosh simplifie encore plus la tâche.
Stata est rapide: Les analyses se font à une vitesse impressionnante, quelle que soit la taille des données : une régression linéaire sur 1 000 observations prend 0,1 seconde. L’estimation de 9 coefficients par le maximum de vraisemblance sur les mêmes données prend 0,2 seconde. Les mêmes opérations sur 10 000 observations : moins de 1 s et moins de 2 s. Sur 10 000 observations et 50 variables : 8 s et 25 s (calculs effectués sur Pentium 75 sous Windows 95).
Stata est complet: il propose un grand nombre de fonctions classiques et avancées : méthodes d’estimation robustes (régressions sur les quantiles… ), analyse de survie (modèle de Cox avec troncatures et sorties temporaires d’observation…), analyse de séries chronologiques, tables d’épidémiologie. Et si une fonction manque, le langage Stata permet de modifier les fonctions existantes ou d’en créer de nouvelles.
Stata communique: Avec sa nouvelle technologie Internet, Stata vous permet de partager aussi bien des ensembles de données que des fonctions sur un Intranet ou sur Internet. Vous pouvez alors partager de nombreuses ressources avec vos collègues, et bénéficier également de l’aide de la communauté Stata mondiale.

Nouveautés de la version 11.2

Imputation multiple: La manipulation des copies multiples de données est le fléau de l’analyse d’imputation multiple, mais Stata résout ce 
problème en synchronisant automatiquement tous les ensembles de données. La nouvelle commande « MI » de Stata 11 fournit un panel complet de méthodes d’imputation multiples pour l’analyse de données avec la prise en compte des données manquantes. Vous pouvez créer ou supprimer des variables, ou modifier, fusionner, et remodeler des ensembles de données. Stata dupliquera uniformément ces actions sur tous les jeux de données.
Performances graphiques optimisées: Polices et symboles multiples peuvent être utilisés simultanément.
Modèles de régression en présence de compétition: Stata 11 permet maintenant de manipuler des modèles de survie ou de durée pour des éléments soumis à de multiples facteurs de risques.
Variables qualitatives: Stata 11 intègre complètement les variables qualitatives ce qui autorise une interaction robuste entre les commandes 
d’estimation et de post-estimation.

Les nouvelles commandes

La nouvelle commande « MARGINS » remplace « MFX ». Celle-ci reprend les fonctionnalités de la précédente et permet également de calculer des marges prévisionnelles, ainsi que les moyennes marginales estimées ou moyenne quadratique. MARGINS est une commande de post-estimation qui peut être utilisée (sauf cas exceptionnel) après chaque commande d’évaluation de Stata.
La nouvelle commande « GMM » permet maintenant de rendre l’évaluation des GMM aussi simple que la régression des moindres carrés non linéaire.
La nouvelle commande « GARCH » version améliorée de la commande « ARCH » permet maintenant d’analyser les interactions de plusieurs séries chronologiques en une seule fois.

Jargon technique: Quelques analyses possibles avec Stata

Multiple imputation: competing-risks regression, marginal analysis, GMM, etc.
Data management: data transformations, match-merge, ODBC, XML, by-group processing, append files, sort, row-column transposition, labeling, saving results, etc.
Basic statistics: summaries, cross-tabulations, correlations, t tests, equality-of-variance tests, tests of proportions, confidence intervals, factor variables, etc.
Linear models: regression; bootstrap, jackknife, and robust Huber/White/sandwich variance estimates; instrumental variables; three-stage least squares; constraints; quantile regression; GLS; etc.
Panel data/longitudinal data: random- and fixed-effects with robust standard errors, linear mixed models, random-effects probit, GEE, random- and fixed-effects Poisson, dynamic panel-data models, and instrumental-variables regression; panel unit-root tests; AR(1) disturbances; etc.
Multilevel mixed-effects models: continuous, binary, and count outcomes; two-, three-, and multiway random-intercepts and random-coefficients models; crossed random effects; ML and REML estimation; BLUPs of effects and fitted values; hierarchical models; residual error structures; etc.
Binary, count, and limited dependent variables: logistic, probit, tobit; Poisson and negative binomial; conditional, multinomial, nested, ordered, rank-ordered, and stereotype logistic; multinomial probit; zero-inflated and zero-truncated count models; selection models; marginal effects; etc.
ANOVA/MANOVA: balanced and unbalanced designs; factorial, nested, and mixed designs; repeated measures; marginal means; etc.
Multivariate methods: factor analysis, principal components, discriminant analysis, rotation, multidimensional scaling, Procrustean analysis, correspondence analysis, biplots, dendrograms, user-extensible analyses, etc.
Cluster analysis: hierarchical clustering; kmeans and kmedian nonhierarchical clustering; dendrograms; stopping rules; user-extensible analyses; etc.
Generalized linear models (GLMs): ten link functions, user-defined links, seven distributions, ML and IRLS estimation, nine variance estimators, seven residuals, etc.
Nonparametric methods: Wilcoxon-Mann-Whitney, Wilcoxon signed ranks, and Kruskal-Wallis tests; Spearman and Kendall correlations; Kolmogorov-Smirnov tests; exact binomial CIs; etc.
Exact statistics: exact logistic and Poisson regression, exact case-control statistics, binomial tests, Fisher’s exact test for r × c tables, etc.
Resampling and simulation methods: bootstrap, jackknife, and Monte Carlo simulation, permutation tests, etc.
Model testing and postestimation support: Wald tests; LR tests; linear and nonlinear combinations, tests, and predictions; marginal means, least-squares means, adjusted means; average partial and marginal effects; Hausman tests; etc.
Graphics: line charts, scatterplots, bar charts, pie charts, hi-lo charts, Graph Editor, regression diagnostic graphs, survival plots, nonparametric smoothers, distribution Q-Q plots, etc.
Time series: ARIMA, ARCH/GARCH, VAR, VECM, multivariate GARCH, dynamic factors, state-space models, high-frequency data, correlograms, periodograms, white-noise tests, unit-root tests, Holt-Winters smoothers, Haver Analytics data, rolling and recursive estimation, etc.
Survey methods: sampling weights, multistage designs; stratification, poststratification; DEFF; means, proportions, ratios, totals; summary tables; predictive margins; bootstrap, jackknife, and linearization-based variance estimation; regression, instrumental variables, probit, Cox regression; etc.
Survival analysis: Kaplan-Meier and Nelson-Aalen estimators, Cox regression (frailty); parametric models (frailty); competing risks; hazards; time-varying covariates; left and right censoring, Weibull, exponential, and Gompertz analysis; sample size and power analysis;. etc.
Tools for epidemiologists: standardization of rates, case-control, cohort, matched case-control, Mantel-Haenszel, pharmacokinetics, ROC analysis, ICD-9-CM, etc.
Multiple imputation: five univariate imputation methods, multivariate normal imputation, explore pattern of missingness, manage imputed datasets, estimate model and pool results, transform parameters, joint tests of parameter estimates, etc.
Maximum likelihood: user-specified functions; NR, DFP, BFGS, BHHH; OIM, OPG, robust, bootstrap, and jackknife matrices; Wald tests; survey data; numeric or analytic derivatives; etc.
Other statistical methods: generalized method of moments (GMM), sample size and power, nonlinear regression, stepwise regression, statistical and mathematical functions, etc.
Programming language: adding new commands, command scripting, if, while, command parsing, debugging, menu and dialog-box programming, markup and control language, etc.
Matrix programming-Mata: interactive sessions, large-scale development projects, optimization, matrix inversions, decompositions, eigenvalues and eigenvectors, LAPACK engine, real and complex numbers, string matrices, interface to Stata datasets and matrices, numerical derivatives, object-oriented programming, etc.
Internet capabilities: ability to install new commands, web updating, web file sharing, latest Stata news, etc.
Embedded statistical computations
Numerics by Stata
User-written commands

Installation de STATA SE 11.2

1. Copier le répertoire principal là vous le voulez. Comme cette version est portable, vous même la démarrer d’une clé USB. En fait, cette version ne nécessite aucune installation, et n’exige aucune ressource système. Donc, aucun crack ou hack n’est nécessaire. C’est pré-craqué (la licence expirera le 31 décembre 9999) et les mises à jour seront toujours opérationnels. Vous pouvez le constater au premier écran d’installation:

Single-user Stata license expires 31 Dec 9999:
Serial number: 71606281563
Licensed to: STATAForAll

2. Mettre à jour Stata quand ca vous sera demandé lors de la première ouverture du programme. Par la suite, vous pourrez mettre 
à jour le programme à volonté (en exécutant du menu principal « Help » puis « Official Updates ») ou encore permettre la mise à jour automatique.

3. C’est tout! Vous avez accès à des fichiers de données en exemple (dans /ados/base) et de la documentation à gogo (dans utilities/). 
Vous avez accès aussi à tout ce dont vous pourriez rêver en termes d’analyses de données, de manipulations statistiques et de représentations graphiques des résultats.

Capture:

Télécharger
Stata SE v.11.2 ENG Full portable

Nous vous invitons a obtenir 1 code allopass pour télécharger directement le fichier (75 Mo .zip)

Partager Stata SE v.11.2 ENG Full portable

« »

© 2017 TéléchargerCool